Retour

Pourquoi est-il préférable de réagir
dès les premiers symptômes de l’état grippal ?

Être à l’écoute de votre corps et être attentif aux sensations que vous ressentez permet de réagir rapidement et d’avoir les bons réflexes pour aider votre organisme à se défendre.

Pourquoi est-il préférable de réagir dès les premiers symptômes de l’état grippal ?

Soyez à l’écoute de votre corps

Les premiers symptômes d’un état grippal varient parfois d’une personne à l’autre, mais de façon générale, son arrivée s’annonce de façon perceptible.

  •  Les frissons sont un signe avant-coureur de l’infection : on frissonne sans vraiment avoir froid.
  •  Ressentir des courbatures sans avoir fait d’exercice physique la veille ou l’avant-veille peut également annoncer un état grippal.
  •  On peut se sentir fatigué alors que l’on dort autant que d’habitude.
  •  Enfin, on peut avoir le nez qui coule (mucosités translucides) et la sensation d’avoir la tête « dans du coton ».

Ces signes sont sensibles, mais il est important d’apprendre à les reconnaître. Dès que vous les identifiez, veillez à vous reposer davantage, vous hydrater, consommer des aliments riches en vitamines C et à suivre un traitement homéopathique traditionnellement utilisé dans  le traitement des états grippaux.

Le plus tôt possible, dès l'apparition des premiers symptômes de l'état grippal, prenez 1 dose d'Oscillococcinum® 3 fois par jour, pendant 1 à 3 jours. Si les symptômes persistent au-delà de 3 jours, consultez votre médecin.